Focus sur l'importance de l'écotourisme dans le développement durable de la province de Boulemane

Le 2ème Forum de l’écotourisme, organisé samedi à Boulemane par l’Association provinciale pour le développement du tourisme durable, a souligné l’importance de l’écotourisme dans le développement durable.

Initiée en partenariat avec l’Association Targa pour le Développement et l’environnement et l’Association Adrar, cette manifestation qui s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée internationale des coopératives, vise à renforcer  l’écotourisme et le tourisme de montagne, en tant que l’une des filières prometteuses de la province de Boulemane.

Cette rencontre, qui a connu la participation d’académiciens et d’acteurs associatifs, tend à contribuer au développement de la zone montagneuse de la province de Boulemane à travers l’écotourisme et le tourisme géologique par le biais des chaînes de valeur durables dans le domaine du tourisme de montagne.

Dans une déclaration à la MAP, Abdessalam El Moquit, coordinateur provincial de l’Association Targa, a souligné l’importance de cette manifestation destinée à relancer l’écotourisme dans la province de Boulemane d’autant plus qu’elle est organisée à Skoura M’daz, une commune prometteuse sur le plan touristique et qui se caractérise aussi par sa nature pittoresque et ses sources d’eau et ses cascades.

Cette édition s’inscrit dans le cadre du partenariat liant l’association avec la division de l’action sociale de la province de Boulemane et le Comité provincial de développement humain, a-t-il dit, notant que le forum se distingue cette année par la participation de nombreux chercheurs et experts dans les domaines de l’archéologie et la géologie, outre des universitaires intéressés par les coopératives.

Selon lui, ce forum a été marqué aussi par l’organisation d’un circuit touristique sur une longueur de 104 km, lancé à partir de la commune d’Oulad Ali Youssef, en passant par un ensemble de communes territoriales et de sites touristiques, pour prendre fin à la commune de Skoura M’daz.

Pour sa part, Mohcine Serghini de la division de l’action sociale à la province de Boulemane, a rappelé que ce forum reflète le grand rôle joué par les coopératives et le tissu associatif dans le domaine de l’écotourisme dans la province, tout en mettant en avant le rôle capital de l’Initiative nationale pour le développement humain dans le soutien aux coopératives, particulièrement les projets générateurs de revenus dans le cadre de l’axe de soutien à l’économie sociale et solidaire.

Les coopératives de la province de Boulemane s’intéressent de plus en plus aux questions liées à l’écotourisme, qui constitue un levier essentiel pour la promotion du développement à l’échelle de la province à la faveur de l’Association provinciale pour le développement durable, a-t-il poursuivi.

Quant à Hassan Hajjaj, professeur à la Faculté des sciences à l’Université Moulay Ismail de Meknès et président de l’Association Adrar, il a souligné l’importance de cet évènement qui se caractérise par la participation d’un certain nombre de promoteurs et de coopératives touristiques qui contribuent à valoriser et booster la compétitivité touristique de la province.

Mettant en valeur les spécificités et le rôle de l’écotourisme dans le développement socio-économique, M. Hajjaj a fait observer que la province de Boulemane, notamment la commune de Skoura, se distingue par la présence de restes de dinosaures et leur grande attractivité, ce qui nécessite leur valorisation et leur préservation.

Dans ce contexte, l’universitaire a exprimé l’espoir de voir la province de Boulemane doter d’un musée et d’un géoparc afin de renforcer le développement du tourisme de montagne et écologique dans la province.

Le forum a porté sur plusieurs axes, dont « L’ingénierie touristique, la valorisation du patrimoine matériel et immatériel : le début d’un parcours de développement durable par excellence », « L’importance de préserver les sites archéologiques de la province de Boulemane » et « La digitalisation de l’économie sociale et solidaire ».