Tanger: Le Club des Dirigeants célèbre la 2è édition de la Journée de l’environnement

Le Club des Dirigeants (CDD) a organisé, samedi à Tanger, la 2ème édition de la Journée de l’environnement et du développement durable, sous le thème « Génération restauration, la génération qui peut faire la paix avec la terre », en présence d’une pléiade de chercheurs, consultants et experts nationaux et internationaux.

Cet événement inédit, organisé sous l’égide du ministère de la Transition énergétique et du développement durable, vient célébrer à la fois la journée mondiale de l’environnement, et contribuer à l’effort collectif du Maroc dans la mise en oeuvre du modèle de développement durable dicté par les orientations stratégiques de SM le Roi Mohammed VI et les engagements internationaux du Royaume.

S’inscrivant dans le cadre de la nouvelle stratégie du Maroc dans sa transition vers une économie verte et durable, cette manifestation se veut également l’occasion de promouvoir les efforts engagés tant par les collectivités territoriales que par le tissu industriel de la région, dans ce secteur qui constitue l’un des piliers de l’économie circulaire et du développement durable.

S’exprimant à l’ouverture de cet événement, le président du CDD, Driss Drif, a souligné que cet événement scientifique, orienté solutions et recommandations, constitue une plateforme d’échange d’expertise pour les acteurs et opérateurs du secteur, dans la perspective d’en faire le rendez-vous incontournable de concertation et de recommandations, en vue de construire un avenir durable et inclusif.

Il a noté que cette édition, qui oeuvre à fédérer l’ensemble des acteurs opérant dans le domaine de l’économie bleue, de la gestion des eaux douces, de la biodiversité et de l’agriculture durable, ambitionne de permettre aux différents participants de s’enquérir des efforts sectoriels entrepris par les pouvoirs publics, de l’évolution des technologies et des bonnes pratiques dans ces domaines, ainsi que des perspectives de développement et de création d’emplois verts, soulignant que le CDD veut faire de cet événement une culture pour ses membres et partenaires et l’occasion d’une rencontre d’échange annuelle.

Pour sa part, la présidente du CDD à la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Kaoutar Bennis, a affirmé que cette rencontre constitue l’occasion de saluer les efforts et l’engagement du Maroc à relever les défis en faisant du développement durable un “choix stratégique”, sous le leadership clairvoyant de SM le Roi Mohammed VI, relevant que cette édition promeut l’appartenance à la famille « Génération-restauration » qui veut participer à la restauration des écosystèmes pour les personnes, la nature et le climat, et contribuer à l’effort mondial engagé par les 193 pays qui ont signé l’agenda 2030, ainsi qu’à l’effort considérable du Maroc en matière de développement durable.

Après avoir mis l’accent sur le rôle essentiel que jouent les écosystèmes terrestres et marins dans la régulation du climat et la protection contre les phénomènes météorologiques extrêmes, Mme Bennis a pointé du doigt « la triple crise: changement climatique, perte de la biodiversité et pollution, qui s’accélère à cause de nos activités irresponsables », ajoutant: « nous sommes tous concernés par cette crise et nous devons tous agir: décideurs, entreprises, société civile et chacun d’entre nous ».

Cette journée, a-t-elle enchainé, constitue l’occasion de renforcer la sensibilisation et de prendre de nouveaux engagements pour restaurer et protéger nos écosystèmes, renforcer le bien-être des nombreuses populations qui en dépendent pour leur subsistance, et nous protéger en tant qu’humanité, ajoutant: « si nous voulons une planète durable, nous devons nous fixer des objectifs très ambitieux, et surtout et avant tout agir, ensemble, sans perdre de temps ».

De son côté, Amine El Harti, du Centre régional d’investissement de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CRI-TTA), a noté que cet événement montre cet esprit d’appartenance à la terre et l’intérêt important accordé à la question de l’environnement, mettant en avant le développement important que connait la région à tous les niveaux, en particulier dans le domaine de l’environnement et de la durabilité, et ce grâce à la vision éclairée de SM le Roi.

Il a, à cet égard, mis l’accent sur la position qu’occupe actuellement la région TTA en tant qu’une référence nationale en matière d’énergies renouvelables, grâce à ses 5 projets de parcs éoliens déjà opérationnels, en plus d’un nouveau parc photovoltaïque qui est en cours de réalisation à Tanger, avec une puissance de 30 MW, soulignant que plusieurs projets verts ont été lancés au niveau de la région dans le cadre de la mise en oeuvre de la nouvelle stratégie de développement durable menée par le Royaume.

Quant au directeur général des services au conseil régional, Rabie El Khamlichi, il a affirmé l’engagement ferme de la région TTA à accompagner la dynamique nationale pour relever le défi de la durabilité, notant que le développement durable est l’un des axes majeurs du Programme de développement régional (2022-2027).

M. El Khamlichi a noté que le Conseil régional a mis en place plusieurs projets dans le domaine de l’environnement, visant notamment à accompagner l’effort national en matière de réalisation des objectifs de développement durable, ainsi qu’à renforcer la protection contre les inondations, et la réhabilitation des décharges publiques, réitérant la détermination de la région à accompagner cette dynamique, en partenariat avec la société civile.

Au programme de cet événement figurent trois panels sous les thèmes « Economie bleue et développement durable inclusif », « Action pour l’eau au service de notre avenir commun » et « Conservation et restauration des sols ».

Ces panels constituent une occasion pour les intervenants de débattre de plusieurs questions liées à la souveraineté maritime, aux opportunités de l’économie bleue pour un développement durable inclusif, aux défis de restaurer nos océans et nos mers, à l’évolution de l’environnement portuaire face au développement durable, à l’économie circulaire comme un virage nécessaire pour une performance économique durable, à l’intelligence artificielle et le traitement des eaux usées, et à la sécurité et la souveraineté alimentaire.

Cet événement sera marqué également par la remise des prix du Concours des startups innovantes dans le domaine du développement durable « Tech Talents ».